Plaisir en couple : quels sont les tabous ?

Publié le : 20 août 20213 mins de lecture

Il y a beaucoup de discussions sur le faible désir sexuel chez les femmes, mais c’est encore tabou chez les hommes. L’image d’un homme qui veut, toujours, avoir des relations sexuelles, à tout moment lui collera, et il se sentira mal à l’aise lorsque le désir n’existera plus. Cependant, il a, aussi, le droit d’avoir mal à la tête ! La réduction du désir est étroitement liée au stress, à la fatigue et à l’anxiété de performance, et les humains ne sont pas à l’abri.

Choisir la sodomie

Le sexe anal est, encore aujourd’hui, classé comme des tabous dans sexe. Beaucoup de gens pensent que cette pratique est contraire à l’éthique, mais beaucoup de gens n’ont pas l’impression de violer l’interdiction. Pour certaines personnes, la sodomie est une posture sexuelle comme tout autre comportement sexuel, mais pour d’autres, c’est un comportement bestial inacceptable. De toute façon, si vous ne l’aimez pas, vous n’êtes pas obligé d’avoir des relations sexuelles anales.

Imaginer sur une autre personne

Il n’y a pas de réelle limite à l’imagination érotique. Il y a aussi des illusions. Personne ne peut vraiment contrôler vos pensées et ce qui vous excite. Pourquoi devriez-vous arrêter cette situation lorsque vous êtes en couple ? Le  partenaire est peut-être l’amour de votre vie, mais il est toujours possible de trouver une autre personne sexy. Même si vous êtes en couple, vous imaginez, toujours, que l’autre personne ne trompe pas. Si ce fantasme ne nuit pas à notre relation actuelle, pourquoi vous sentez-vous coupables ? Pourtant, ces tabous dans le sexe est encore très tenace aujourd’hui ! L’industrie du porno gagne des milliards de dollars chaque année, mais personne n’admet la regarder. Pour les personnes en couple, ces tabous dans le sexe est plus durable. Ce n’est pas parce que vous avez regardé ce type de film que vous n’êtes pas forcément satisfait de votre partenaire. L’existence de la pornographie a pour but de stimuler votre imagination et vos fantasmes érotiques.

Le désir chez l’homme

Il y a beaucoup de discussions sur le faible désir sexuel chez les femmes, mais c’est encore tabous dans le sexe chez les hommes. L’image d’un homme qui veut, toujours, avoir des relations sexuelles, à tout moment lui collera, et il se sentira mal à l’aise lorsque le désir n’existera plus. Cependant, il a, aussi, le droit d’avoir mal à la tête ! La réduction du désir est étroitement liée au stress, à la fatigue et à l’anxiété de performance, et les humains ne sont pas à l’abri. Beaucoup de personne hésitent avant de consulter, car elles se sentent gênées et piégées dans l’image d’un homme hyper sexuel. 

Plan du site